• Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le compte a rebours est déclenché .Que Justice soit faite .

    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pékin a réagi de façon virulente après que Washington a réclamé que Moscou et l’empire du Milieu renoncent à la présence de leurs militaires au Venezuela, signalant que l’Amérique latine n’était pas «l’arrière-cour d’un pays déterminé».

    Pékin a vivement réagi aux propos du conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton, lequel avait mis en garde la Russie et la Chine contre la présence de leurs militaires au Venezuela.

    Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a signalé lors d'un point presse mardi que les pays de l'hémisphère ouest, y compris ceux d'Amérique latine, étaient des États souverains et que c'est pourquoi «ils avaient le droit de définir leurs propres politiques extérieures et leurs voies, de participer à la coopération mutuellement avantageuse avec les pays de leur choix».

    «Pour ce qui est de la question du Venezuela, nous tenons à souligner qu'elle ne peut être réglée que par le peuple vénézuélien et que la stabilité répond aux intérêts du Venezuela et du reste de la région», a-t-il déclaré aux journalistes présents.

    Le diplomate a ajouté que la Chine souhaitait coopérer avec la communauté internationale afin d'aider le Venezuela à rétablir sa stabilité dans les meilleurs délais et qu'elle poursuivrait sa coopération avec les pays d'Amérique latine.

    «Les affaires latino-américaines ne sont pas l'affaire exclusive d'un pays déterminé et l'Amérique latine n'est pas l'arrière-cour d'un pays déterminé», a conclu Geng Shuang.

    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • ... P. S. 2 : les fake news ne sont plus l'apanage des réseaux sociaux. Maintenant, ce sont des chaînes TV qui s'en abreuvent, dans le but de servir tel ou tel clan. Ce sont des chaînes pirates qui n'ont aucune existence légale en Algérie, hormis des «représentations» rédactionnelles agréées pour services rendus. Créées par la présidence pour soutenir le 4e mandat, elles ont convenablement rempli leur mission au profit de la «bande». Maintenant, elles doivent rentrer dans la légalité en respectant — enfin ! —le cahier des charges établi par l'Arav.

    Source : https://www.lesoirdalgerie.com/les-choses-de-la-vie/radp-une-democratie-populaire-21765

    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • ... Si l’information rapportée par la chaîne de TV Echorouk, à 22h47, le 30 mars 2019, et faisant état d’un déploiement de forces spéciales de la Gendarmerie nationale à Alger était une fake news, je considère qu’un complot se joue contre la volonté du peuple en connivence avec cet organe de désinformation et l’armée pour faire avorter le mouvement populaire et, dans ce cas, cette chaîne sera considérée comme ennemi n°1 du peuple algérien», dénonce Moe Jaouadi.

    D’autres internautes, aussi suspicieux, se sont moqués de la chaîne en postant des images du centre de la capitale agrémentées de dessins de gendarmes avec des armes… La même chaîne sortira une autre information tout aussi loufoque : le chef de l’Etat, Bouteflika, aurait été placé sous respiration artificielle. Là aussi, les images diffusées plus tard par la Télévision apportent un démenti cinglant à cette infox (fausse information).

    Si la chaîne n’a pas jugé utile de publier des précisions sur les deux premières informations, son PDG, Ali Fodil, s’est cru obligé de s’excuser après la publication de la une de son quotidien, où il écrit en gros caractères que le peuple «a délégué» l’armée pour mener les réformes. Sans trop convaincre, Fodil signale que la bévue a été commise par un second couteau de sa rédaction et qu’il a pris des mesures pour sanctionner le fautif…

    Le même PDG aurait pu s’exprimer sur la volte-face de son groupe : après un soutien sans réserve à un 5e mandat de Bouteflika (des Unes sont diffusées sur internet), il décide sans crier gare de défendre les revendications du hirak ! Ces derniers jours, les chaînes de télévision satellitaires luttent à fleurets mouchetés pour diffuser les scoops plus alléchants les uns que les autres sur l’actualité immédiate : le mouvement populaire.

    Les «3adjil» (bandes-annonces) s’affichent au-dessus des écrans de ces chaînes… Ennahar TV, drivée par Anis Rahmani, en a fait sa spécialité : des informations sur des rencontres officieuses, des démissions, des ISTN, etc. reviennent en boucle, désarçonnant les auditeurs les plus coriaces.

    Le beau rôle dans ces reportages est souvent revenu à AGS (Ahmed Gaïd Salah), chef d’état-major et vice-ministre de la Défense nationale, nouvelle idole des télévisions offshore… Journaliste et observateur avisé de la scène médiatique, Fayçal Chibani évoque un «grave dérapage» des chaînes satellitaires, particulièrement Echorouk et Ennahar.

    Des intellectuels contre les TV zélées

    «Après avoir essayé de brouiller le message des Algériens, ces chaînes ont décidé de surfer sur la vague du hirak populaire. Cela démontre le manque de professionnalisme des responsables de ces chaînes. Echorouk, jusqu’à un passé récent, était un soutien zélé du 5e mandat. Et son premier responsable a confirmé son soutien au Président.

    Le groupe Ennahar a pris la même position alors qu’il a fait la promotion du mandat de Bouteflika», relève Chibani. Comment expliquer ces retournements éhontés de chaînes qui ont toujours défendu les options du clan Bouteflika ? «La propagande distillée par ces chaînes a pour but de se repositionner et de rechercher de nouvelles allégeances (…).

    Extrait article paru sur : https://www.elwatan.com/edition/actualite/scoops-vite-dementis-infox-et-retournements-de-veste-quand-les-chaines-tv-offshore-distillent-le-mensonge-04-04-2019

    Ces chaînes doivent être fermées définitivement .Elles sont gentiment appelées Chaînes ZIGOU .Autrement dit Chaînes Égouts ! De la presse puante et dégoûtante .Dégagez !

    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique