• Un battant de la culture Algérienne : Mansour Abrous .

    Voilà le courriel que j'ai eu l'insigne honneur de recevoir hier et que j'aimerai aujourdh'ui partager avec vous ,amis surfeurs . 

    Bonjour,

    J'ai le plaisir de vous annoncer la parution de l'ouvrage « Algérie : Arts Plastiques Dictionnaire biographique (1900-2010) » aux Editions L'Harmattan (Paris). Cette nouvelle édition, de 654 pages, comprend 3328 biographies d'artistes : bédéiste, calligraphe, caricaturiste, céramiste, décorateur, designer, dessinateur, enlumineur, graveur, illustrateur, infographe, miniaturiste, peintre, photographe, sculpteur, vidéaste.
     
    J'ai privilégié d'élaborer un ouvrage de référence facile à consulter et à utiliser et de fournir aux lecteurs un ensemble d'informations le plus complet possible. Ce travail s'est déroulé sur une période de quatre années. Il a exploité les connaissances déjà acquises dans mes précédents travaux, mais de nombreux artistes avaient été oubliés et la nouvelle génération est encore à explorer, à découvrir. J'espère sincèrement que d'autres universitaires, chercheurs, continueront à entretenir et à enrichir ce référentiel. Je souhaite ardemment que cette documentation contribue à diffuser des renseignements sur la vie artistique et culturelle de l'Algérie.

    Amicalement
    Mansour ABROUS

    Note perso : Bravo donc Monsieur Abrous pour votre dynamique contribution à la culture Algérienne ,dans un domaine ou il est très difficile à mon sens d'obtenir le bon renseignement de ce qui se produit, pense dans notre beau pays dans un contexte très difficile . Et MERCI à nos artistes qui demeurent notre fierté depuis et pour toujours .Espérons voir sur nos étals ,bientot ,ce livre de synthèse et de référence  sérieux pour un public qui mérite d'etre à jour et bien documenté . Un ouvrage d"actualité à ne pas rater !

    Respects .

    Biographie :  Né le 23 septembre 1956 à Tizi-Ouzou, Mansour Abrous est diplômé en psychologie de l'université de Paris-Nanterre et d'esthétique de l'université Paris Sorbonne. Il a enseigné à l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger et occupe actuellement le poste de directeur de la culture à Créteil.

    « L'alibi islamisteLes manifs pour l'Egypte »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :