• Santodji de mon enfance

    Plus que la madeleine de Proust !

    Rien ou presque n'a changé dans cette avenue commerçante qu'on a toujours appelé "el biladj" (le village) .Le bar ,a coté du tabac journeaux" que tenaient les frères Choukal (qui ont versé leur lot de larmes et de souffrance pour notre Algérie),sur le trottoir de gauche a disparu avant l'indépendance .Le tramway que nos anciens désignaient par le sefera (cfra) devenu bus de la RSTA . La ligne de bus aujourd’hui a été déportée sur le boulevard Emir Khaled ,au bord de la mer pour des raisons de circulation .On a oublié qu'en hiver ,les usagers souffrent de la pluie, des vents du nord et des embruns qui vous fouettent impitoyablement la gueule . Ah ! ces responsables de "takhir ezamane"! (de la fin des temps

    .Toujours sur le mème trottoir ,après le bar demeuré fermé éternellement pour on ne sait quelle raison obscure ,se trouve le salon de coiffure de Ammi Khelil Merah  (Allah yarahmou)  et quelques pas après l'ancien magasin de meubles qui fut transformé tour à tour en café puis UNJA et aujourd’hui en Scouts . Le père de notre grand entraîneur et joueur national de football venait régulièrement y prendre son café .Je vois encore sa grande silhouette et ses immenses moustaches passer devant moi en me demandant les résultats du match de la veille . C'était Monsieur Zouba (Allah yarahmou),chauffeur de taxi de son état .Je l'entends encore d'ici avec sa voix bourrue .

    Au dessus du magasin habitaient Monsieur Louli ,un grand ami qui avait tout le temps le sourire aux lèvres .Pourtant ce grand gaillard avait été torturé par Jean Marie le pen ,durant la guerre .De plus ,il avait témoigné contre lui  dans un procès célèbre .Il m'avait raconté que lors de son témoignage qu'il avait raconté au juge minute par minute ,JM Lepen avait laissé échappé cette phrase << Putain ,il se rappelle de tout !>>. Il est vrai que sous la torture ,on ne se rappelle pas des minutes mais des millionièmes de secondes de souffrance . Son voisin d'étage se trouve être Monsieur Medjaoui Mustapha ( Salut tonton) qui fut à la tete du Conseil populaire de la ville d'Alger (CPVA) , grand sportif d'une compétence ( cadre au Trésor) et d'un amour du pays indéniables . Un monsieur humble ,extraordinairement efficace (en termes de gestion et de pédagogie) et surtout intègre . Un enfant de Santodji !

    Plus haut ,sur la photo se trouvait Ammi Mohamed ,le "tounsi" .Un homme d'une bonté incroyable .Tout le monde l'aimait à Santodji .C'était lui qui nous vendait les beignets et kalbalouz (gâteau aux amandes)  sans oublier la débordante zlabia du Ramadhan. En face ,sur le trottoir de droite se trouve encore le café "amar" ou viennent pendre leur café rituel "s'hab" la placette de la nouvelle sortie d'école au dessus du marché . Les anciens reprochaient à son propriétaire le fait de n'avoir pas tenu compte de leur avertissement (fermer le café) durant les criminelles fusillades de L'OAS et qui avaient couté la vie à des Saint eugénols dans son local !

    Juste après ,nous avons le salon de coiffure de "Ahmed elhaffaf "de son vrai nom :Mammeri qui fut un grand ami (Allah yarahmou) .Un expert du ciseau et grand amateur de la tchakhtchoukha ! J'ai sillonné la cote avec lui ,dans des sorties mémorables ou le rire fusait de partout . Puis nous avons la Boucherie que Hadj Boussaad Hedroug tenait lUn homme super sympatique et serviable .Un homme bon qui avait remplacé Ammi mouloud, aux beaux cheveux gominés ,du même nom ...

    A suivre .

    « Pour bien débuter la journéeMagnifique Boulevard »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 17:51

    juste pour te dire tu écris comme tu peins,une générosité totale ,mais je suis toujours la ,oui mon cher frère tu as oublié mahdaoui ....la pizza,mais bon c'est un plaisir de te lire ,merci moh.

     

      • Samedi 30 Janvier 2016 à 22:24

        Mon blog était bloqué depuis quelques mois (passage d'un hébergeur à un autre) qui m'a amputé de près de 3.500.000 visiteurs ! .Je viens de le reprendre en main kho et cela ne ne va pas s'arreter inch'Allah . Boussa à tte la famille et merci pour ton soutien mon grand .:)

         

    2
    AMAR
    Mardi 30 Août 2016 à 15:58

    Amar(allah yerahmou),ou"café Amar" ne sait s'est jamais opposé à la fermeture du café durant la période d'attentats , puisque ce n'est pas lui le gérant, et lui même a été blessé 2 fois lors de ces attentas ;d'autre part , dans la cave du café se tenait des réunions secrètes  où de vrais révolutionnaires  se rencontraient  et que Amar " couvraient".

    Celui qui ne connait pas "kahout Amar" n'est pas st eugénois mais un bologhinois !!!!

      • Santodji
        Samedi 3 Septembre 2016 à 14:19

        Merci pour ces précieuses précisions qui restent à vérifier .Ceci dit sans remettre en cause votre bonne foi . Bonne journée .

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :