• LA CARTE DE PIRI REIS

    LA CARTE DE PIRI REIS

    La carte de Piri Reis (1465-1554) découverte à Constantinople en 1929.

    En 1929, une carte encore plus précise que celle d’al-Idrisi est découverte à Constantinople en Turquie. Il s’agit d’une carte datant de 1513 dessinée sur une peau de gazelle par le navigateur ottoman Piri Reis (1465-1554). L’amiral ottoman avait dressé deux cartes mondiales et composé un ouvrage, « Kitâb al-Bahriyya », qui est devenu l’une des représentations les plus importantes de la géographie marine non seulement dans l’Empire ottoman, mais dans le monde entier.

    Piri Reis fut le premier homme à dessiner une carte aussi détaillée des  continents américains11 et d’une partie de la côte Antarctique que les Européens ne découvriront que trois siècles plus tard. Il y décrit non seulement les plages sur les côtes américaines, mais aussi des rivières et des îles que les Européens ne découvriront qu’entre 1540 et 1560. Dans son « Kitâb al-Bahriyya », Reis mentionne que sa carte se basait sur une vingtaine de cartes dont certaines étaient les siennes ; les autres appartenaient aux marins andalous et marocains qui l’avaient précédés. Il dessina le fleuve Amazone en détail avec à son embouchure une île qui est aujourd’hui connue comme l’île de Marajo et qui ne sera atteinte par les Européens qu’à la fin du XVIe siècle.

    La carte de Piri Reis est d'une précision étonnante.

    Piri Reis fut un des plus grands cartographes que l’histoire ait connu. À une époque où les Anglais et les Français offraient une récompense de quarante lingots d’or pour une carte correctement dressée de n’importe quelle partie de l’Amérique12, Reis dessina les siennes avec une précision qui laisse aujourd’hui perplexe les chercheurs de la NASA.

    Contrairement à Christophe Colomb, Piri Reis n’a jamais colonisé des terres ou massacré des peuples. Bien que ses découvertes fussent bien plus extraordinaires que celles de Christophe Colomb, Reis n’a jamais profité d’une renommée internationale.

    Il semble que lorsque l’histoire s’« impérialise », les vrais modèles sont occultés et les criminels deviennent de grands héros civilisateurs…

     

    • la précision de reis
    • LES TURCS
    • AL-IDRISI ET LA FINLANDE

     

    En comparant la carte de Piri Reis avec une carte actuelle, la précision avec laquelle travaillait l’amiral ottoman devient claire.

    Source : https://www.histoiredislam.com/la-decouverte-islamique-des-ameriques-23/

    « AL-IDRISIAmri Nelly, Les saints en islam, les messagers de l’espérance. »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :