• Jinns et Possession

    S'il est aujourd’hui un sujet qui est analysé, étudié sous tous ses aspects : c’est la question des Djinns et de la possession.

    Les librairies dites islamiques regorgent de « livres », cassettes, DVD, traitant de la Roqiyya ou comment chasser le Djinn squatteur. Les « éditeurs », dans leur course au sensationnel, rivalisent d’imagination pour illustrer les pages de couverture de leur gagne pain. Les images de synthèse terrifiantes (souvent tirées de jeux vidéo) et les gros titres embrasés sont là pour appâter les acheteurs crédules. Côtoyant les livres d’interprétation des rêves, ces écrits sont aujourd’hui les best-sellers des ventes.

    A croire que cette communauté de la science dont le premier verset qui lui fut révélé était « lis » annonçant que ce message s’adresse à l’Homme raisonnable, est devenu une communauté de possédés et de rêveurs empressés de décrypter les messages nocturnes… Il est vrai que quand la réalité ne supporte pas le regard, c’est dans cet autre monde qu’il se réfugie…

    La possession par les Djinn est l’un des sujet les plus présents dans les discussions familiales, entres amis ou dans les forums islamiques, chez cette génération. Les biographies et le palmarès des stars de la Roqiyyah et autres chasseurs de démons sont plus connus que celles des Sahabah (AFM) eux même. Cette littérature a, aussi, pris de telles proportions dans la bibliothèque du jeune musulman français que la croyance au « mass » est aujourd’hui quasiment assimilée à un pilier de la Foi. Discuter la crédibilité de ses allégations c’est fatalement s’exposer à l’excommunication par les novices et l’accusation d’appartenance aux « méchants » Mu‘tazilites par les initiés. Toutefois les drames quotidiens (meurtres, viols de jeunes filles…)[1] résultats de la propagation de ces pratiques nous obligent à adopter un ton plus grave pour aborder cette question.

    Introduction

    Une telle propagation de cette idée ne peut que nous laisser croire que s’il fut un sujet qui a fait l’unanimité des savants c’est bien celui là, tant l’opinion contradictoire est absente ou plus exactement n’a pas droit de cité. Pourtant, de grands savants de cette communauté tant anciens que contemporains ont dénoncé et combattu cette croyance. Il est important dans un premier lieu de définir les termes du sujet. Car l’acceptation ou la négation de cette idée de « mass » est liée à la définition qu’on lui donne.

    Vidéo d'un charlatan ,indigne d'etre un musulman ou se prétendant l'etre . Un menteur qui prononce le nom du Trés Saint Créateur pour nous faire avaler ses couleuvres ! C'est à croire qu'il sera un jour capable de sortir de l'utérus d'une jeune fille une kalachnikov ou un frigo ! N'importe quoi !

    S’il s’agit d’entraves, d’ennui psychologiques/mentaux telle que la tentation (wassawass), cette définition est admise et acceptée. Par contre, prétendre qu’il s’agit du pouvoir de prendre possession du corps d’un individu, le privant ainsi de sa volonté, de façon à ce que cette entité parle et agisse en place de l’Homme, le poussant à proférer des insultes ou commettre des crimes, ceci est alors à rejeter car ce ne sont que des mythes et superstitions, tronc commun de l’humanité [2], que l’islam est venu combattre. Paroles d’illustres savants sur ce thème : L’Imam Ibn Hazm dit dans un de ses épitres « Pour ce qui est de la parole du diable à travers la langue du possédé ceci est une invention/allégation des guérisseurs. Et cela ne prend sens que dans les cerveaux des faibles d’esprit. […] Le démon n’intervient sur une personne qu’à travers la tentation comme le dit Allah –exalté soit Il- «qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, » [3] et Il dit aussi « Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité, sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] »[4]. Et c’est à cela que se limite l’action du Chaytân. Mais pour ce qui est de s’exprimer à travers la langue de quelqu’un ce n’est qu’une antique stupidité et une folie avérée. Puisses Dieu nous protéger de la crédulité et des croyances superstitieuses » [5] Le Cheikh Mahmud Shaltût[6], au sujet des djinn, écrit « Et ainsi Allah nous raconte dans le Coran ce que les Djinn se disaient à propos des hommes, ceux qui avant le message de Muhammad (psl) croyaient que les Djinns avaient un pouvoir sur eux, et allaient, alors, demander protection contre eux auprès d’individus qui prétendaient pouvoir contrôler/utiliser ces créatures.

    Ecoutons plutôt les Djinn parlant à leur peuple de croyances selon lesquelles ils seraient au fait du monde occulte/invisible et que certains hommes pensent les utiliser afin de percer les secrets des plan divins et annoncer la futilité de telles croyances et que le Ghayb n’appartient qu’a Allah : « Nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur veut les mettre sur le droit chemin. » [7]. Si c’est là leurs propos au sujet de la science du Ghayb dont Allah a dit : « [C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne, sauf à celui qu'Il agrée comme Messager et qu'Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants » , Il dit aussi à propos des Djinn de Sulayman « il apparut de toute évidence aux djinns que s'ils savaient vraiment l'inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant [de la servitude] . »[8] Et si c’est là leurs propos au sujet de leur pouvoir sur les hommes qu’ils ont démenti à travers ces paroles du Coran, nous pouvons être certains que les djinns ne connaissent pas le Ghayb (monde invisible) et ne peuvent physiquement nuire à l’homme.

    Malgré cela ce mythe est présent parmi les gens. Les charlatans ont constamment, à travers les époques, propagées la croyance de la possession et l’ont ancré dans l’esprit des hommes, profitant des faibles de Foi et d’esprits, en leur faisant croire que le Djinn pouvait s’immiscer dans leurs corps et que eux pouvaient l’en extraire. On vu alors naitre tout un rituel et une mise en scène qui relève de la Bid‘a. Ces charlatans ont fini par se convaincre de leurs affabulations au sujet des Djinn qu’ils pouvaient les utiliser pour faire ou défaire des couples, appeler le bien ou repousser le mal, jusqu’à en faire une profession par laquelle ils gagnent leur vie, amassent l’argent et manipulent l’esprit des gens. Ils furent aidé par des personnes qui ont prétendu une filiation à la science islamique et les ont soutenu par des histoires et légendes forgées par lesquelles ils ont détruits la vie des gens, et les ont détourné de tout ce qui est sérieux et utile.

    Il est plus raisonnable pour les Hommes de se préoccuper de ce qui leur sera utile dans ce bas monde et dans l’au-delà. Il est plus raisonnable qu’il ne laisse point aux impostures des charlatans de place dans leurs cœurs. Qu’ils les combattent afin d’en purifier la société et qu’ils occupent plutôt leurs esprits à ce qu’Allah a établit comme un Wâjib à savoir la recherche de la science et sans doute y trouveront-ils les clés du bonheur et de la prospérité. » [9]

    La tentation (waswas) est le seul pouvoir du Chaytan sur les Hommes. Le Coran nous a explicité l’aversion du Chaytan vis-à-vis des hommes et nous a précisé que son pouvoir d’action se limitait à la seule tentation : «Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses». Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie. » [10]« Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. » [11] Ici, il est clairement énoncé par Dieu, que Satan n’a aucun pouvoir de possession ni d’actions physique sur les Hommes. Allah limita son pouvoir à la seule tentation. L’Imam At-tahawî dit dans Sharh Al-athâr « Les gens ont été enjoint de demander protection de Satan auprès d’Allah (Isti‘ada), du fait du seul pouvoir qu’il a sur eux qui est la tentation afin de leur faire apprécier le mal et détester le bien. » [12] Allah –exalté soit Il- a privé Satan de toute éventualité de contrainte sur les Hommes. Satan ne fait que chuchoter, suggérer et c’est l’Homme qui, en toute conscience agit. Aussi, à travers toute l’histoire du Tashri‘ islamique, on ne retrouve aucune jurisprudence relative au prétendu possédé. Aucun juge musulman n’a un jour retenu cette « excuse » pour exonérer un criminel de ses crimes. Il est vrai qu’il serait injuste qu’un possédé puisse répondre des crimes du Djinn qui habite son corps. Si les juristes musulmans avaient admis la possibilité de possession nous aurions des sentences où le juge ordonne qu’une Roqiyyah soit administré puis le djinn capturé et jugé. Imaginons un seul instant que le Fiqh eut intégré cela… la dépravation et les crimes seraient le lot quotidien des sociétés musulmanes puisque chacun prétendraient à la possession…

    Source :

    http://bladi.net/forum/163475-possession-djinns-deconstruction-mythe/

    A suivre .

    « Bab el Oued , Ave Colonel LotfiUn cadeau de mon fils »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 12:05
    Les maitres du secret !
    Maitres du secret ? Celui de la bombe atomique ? D'une arme de destruction massive peut être ? Plus naïf que cela tu meurs avec ton absence d'esprit critique .Et c'est tant mieux! Dites à vos Jinns de renforcer la toiture de leur demeure qui se trouve être la base des bidets de toilettes .Peut être apprendrez vous les secrets de la plomberie et ainsi colmater une brèche de ce qui se trouve entre vos deux oreilles .
    3
    Vendredi 1er Octobre 2010 à 21:19
    Miracle : Assassiné par les Jinns ,il ressuscite.
    Comment expliquer qu'un homme assassiné c'est à dire MORT revienne à la vie ? Cela défie toutes les lois de la logique ! Si le mort est revenu à la vie c'est que tout simplement il n'a jamais été assassiné sinon il faudrait que j'aille voir un psychiatre au plus vite ou classer cette histoire dans la rubrique des miracles !
    2
    MAWLOUD OULD DADDAH
    Lundi 20 Septembre 2010 à 18:27
    DESOLE
    AVEC LES NOMS DIVINS DIEU SOUMET LES JINNS TURBULENTS AUX SAINTS ET AUX MAITRES DU SECRET ET A CEUX QUI SONT AVEC EUX
    1
    MAWLOUD OULD DADDAH
    Lundi 20 Septembre 2010 à 18:24
    DESOLE
    SANS PROTECTION LES JINNS MALFAISANTS FONT DE L'HOMME UNE BOUCHEE.DES JINNS MALEFIQUES N'AVAIENT-ILS PAS ASSASSINE SA'D IBN UBADA?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :