• Ibn Battûta - Voyages

    Ibn Battûta - Voyages 242I.

    De l'Afrique du Nord à La Mecque

    ...Les rideaux de la noble Kaaba sont de soie noire , et l'on y a tracé des caractères blancs. Ils brillent d'une lumière et d'une splendeur,et recouvrent la Kaaba depuis le haut jusqu'au sol.

    Un des prodiges admirables opérés dans la noble Kaaba, c'est que,sa porte s'ouvrant, le sanctuaire est rempli d'une multitude qui ne peutêtre comptée que par Dieu, qui l'a créée et l'a nourrie. Toutes ces populations y entrent ensemble, et la Kaaba n'est pas trop étroite pour elles. Un autre de ses miracles, c'est qu'on ne cesse jamais, ni la nuit ni le jour, de faire des tournées autour d'elle. Personne ne se rappelle l'avoir jamais vue sans quelqu'un y faisant lesdites processions.

    Une autre de ses merveilles, c'est que les colombes de La Mecque, bien qu'elles soient en grande quantité, ni les autres oiseaux, ne s'abattent point sur elle et ne planent au-dessus d'elle dans leur vol. On voit les pigeons voler au-dessus de tout le sanctuaire ; et lorsqu'ils se trouvent vis-à-vis de l'illustre Kaaba ils s'en détournent vers un de ses côtés et ne s'élèvent pas sur elle.

    On dit qu'aucun oiseau ne s'y pose,à moins qu'il ne soit malade : alors, ou il meurt à l'instant, ou bien sa maladie guérit. Louange à Dieu, qui l'a distinguée par la noblesse et l'illustration et lui a départi le respect et la vénération ! 

    Source :http://www.scribd.com/doc/25448903/Voyages-de-Ibn-Battuta-de-l%E2%80%99afrique-du-nord-a-la-mecque

    Note perso : J'ai publié ce passage extrait du livre "voyages" de l'illustre Ibn Battuta pour la raison suivante : Un ami journaliste vers les années 90 m'avait affirmé qu'étant à la Mecque ,il avait vérifié que les oiseaux ne "chiaient" leur fiente pas sur la Sainte Kaaba ,ni se posaient dessus .Il m'affirma en riant que les musulmans étaient des ignares dans le sens ou ils ne savaient pas que ce phénomène miraculeux était du à l'utilisation d'un faisceau de rayons laser entrecroisés qui éloignaient ces oiseaux de la Kaaba .Il ajouta qu'étant moi meme technicien ,je ne pouvai croire à cette "connerie de miracle" . Mon attitude fut sceptique ;je me promis de vérifier cette histoire de laser jusqu'au jour ou par pure curiosité intellectuelle je decouvris le livre d'Ibn Battuta .Et c'est cet extrait qui me fit découvrir que mon "ami" était un fieffé menteur : Le laser n'existait pas à l'époque d'Ibn Battuta et ce miracle décrit il y'a des siècles par cet extraordinaire voyageur persiste et dure jusqu'à nos jours !!!

    « Sécurité avant toutEDWARD BERNAYS »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :