• Contrefaçon chinoise

    La lutte contre les médicaments contrefaits    
    Écrit par NTD   
    24-11-2011
    Selon les autorités chinoises, les médicaments contrefaits sont souvent vendus sur Internet ou dans des pharmacies ou des cliniques illégales. Ces médicaments peuvent contenir des composants interdits ou présenter de faux documents de conformité. (NTD)
    La contrefaçon de médicaments est devenue une industrie pesant plusieurs milliards d'euros en Chine, un problème d'envergure auquel les autorités chinoises sont prêtes à se confronter. La semaine dernière, lors d'une rafle nationale, la police a confisqué pour plus de 230 milliards d'euros de faux médicaments et leurs emballages. Plus de 1700 suspects ont également été arrêtés.

    Depuis l’année 2011, la production de médicaments contrefaits est considérée comme criminelle, mais certains experts s’attendent à ce que cette industrie continue de s'étendre. Un observateur politique a expliqué la nécessité d'un plan global pour éradiquer ce problème, mais qu’il serait difficile de l'appliquer.

    M. Caoan, observateur politique, a expliqué: «Depuis l'ouverture du régime chinois, les médicaments contrefaits apparaissent fréquemment. De nombreuses entreprises d'Etat sont impliquées. Lors des rafles, beaucoup de médicaments sont découverts. Cela montre un problème dans le système de contrôle de l'état. Le contrôle n'est pas constant toute l'année, car des fonctionnaires d'état sont mêlés avec les fabricants de contrefaçons. Ils doivent couvrir leurs intérêts».

    En 2007, l’ancien directeur de l’Administration alimentaire et pharmaceutique avait été exécuté pour avoir accepté des pots-de-vin et avoir autorisé des médicaments dangereux.

    Un avocat de Pékin explique pourquoi il est difficile de combattre la contrefaçon des médicaments.

    M. Li, Avocat de Pékin, a précisé: «Demander aux institutions de travailler dans l’intérêt du grand public... Les organes de contrôle ne peuvent pas faire cela. Le public n’a rien à dire sur la gestion des services et des agences ou sur la promotion des responsables. Les autorités n’ont pas de compte à rendre au public, ils ne voient aucun intérêt à travailler pour le bien public».

    Selon les autorités chinoises, les médicaments contrefaits sont souvent vendus sur Internet ou dans des pharmacies ou des cliniques illégales. Ces médicaments peuvent contenir des composants interdits ou présenter de faux documents de conformité.

    Les Nations Unies ont estimé que plus de 2,2 milliards d'euros de médicaments et produits de santé contrefaits avaient été vendus en Chine l'an dernier, dont 40% ont été exportés. 


    Source : http://www.lagrandeepoque.com/

    « Exemple à suivre Un Algérien à la NASA »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :