• Comment trouver un bon fournisseur chinois

     

    Comment trouver un bon fournisseur chinois

    Trouver un bon fournisseur chinois n'est pas, selon moi, trouver le fournisseur avec les produits de la meilleure qualité. Non, il s'agit plutôt de trouver un fournisseur qui saura comprendre votre demande, s'adapter au cahier des charges, vous tenir informé de l'avancement de la commande, voire négocier et vous proposer des solutions en cas de conflit.

    20071224233353705548_Best_Chinese_Supplier Pour trouver un fournisseur de produits de qualité, c'est en effet très facile. Les solutions ne manquent pas, je ne re-citerais pas encore une fois le célèbre site Alibaba, ni même HKDC et ses autres concurrents. Pour repérer les bons, la première étape (et la plus simple) est de vérifier que l'entreprise est inscrite sur le site depuis plus d'un an et qu'elle est "gold supplier". Préférez les usines avec une présentation vidéo et un descriptif texte détaillé, ça permet de se faire rapidement une idée, et la plupart des arnaqueurs ne prennent pas la peine d'en faire tant (un risque en plus en moins)

    Dans un deuxième temps, si vous êtes familiers avec le métier, vérifiez les certificats de l'usine en question (validité de l'entreprise, autorisation d'export), on identifie rapidement les usines des tradeurs (qui eux, n'ont pas d'autre choix que d'utiliser les certificats des usines, ce qui donne des mic-macs intéressants au niveau des différentes adresses). Attention, je ne dis pas que travailler avec un tradeur chinois est une mauvaise chose, mais si vous êtes très "prix", vous éviterez... Dans la même logique, vous pouvez vérifier les certificats de conformité avec les différentes normes en vigueur en France/Europe/Autre en fonction du pays dans lequel vous importez.

    Certains s'arrêtent là (beaucoup, pour ne pas dire la majorité), moi pas, je vous recommande de prendre un premier contact avec le fournisseur, et de lui parler de votre projet d'achat. Vous pouvez déjà évoquer votre souhait de négocier le "deposit", mais surtout lui parler de vos projets dans l'avenir, et lui présenter votre société. Ca ne mange pas de pain, et vous permettra d'identifier le commercial à qui vous avez à faire. Croyez-moi, il faut bien une dizaine de mails avant de valider une première commande (et là encore, les arnaqueurs abandonnent vite). Une fois que vous aurez bien saisis la personnalité de votre interlocuteur, et que vous aurez vu son "taux de débrouillardise", vous aussi vous vous sentirez plus à l'aise.

    Chose intéressante, la plupart du temps après mes questions, et une petite présentation de ma personne, le commercial m'orientait vers son responsable ou son manager, qui prenait la suite de mes demandes et devenait ensuite mon interlocuteur privilégié. Un peu comme si les vendeurs qui répondent sur Alibaba servaient à faire un "tri" entre les "acheteurs faciles qui débourseront sans poser de questions" et les autres, "plus professionnels"

    « Riche Haiti , pauvres haitiensSuccess story d'une femme d'affaire chinoise »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :